(English) WWF’s Living Planet report is right to raise the alarm about loss of wildlife, but wrong to ignore indigenous people

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. The BINGOs and the Ecomodernists are anti-indigenous, anti-commons, and a green-wash threat to life on earth, masking and affirming as they do, the one-percent predators.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *